Mise à jour du 21 mai 2022:

Nous connaissons tous le chêne pédonculé, mais notre botaniste émérite Gilles, cornaqué par Jacques, vient de découvrir un chêne palétuvier près de notre piste !

Cet arbre, unique au monde, est capable de pousser de plus de 5 m en une fraction de seconde s’il détecte un avion orange en approche. Il est même capable de le capturer. Heureusement dans notre club nous avons un vrai casse-cou (bien lire « casse-cou »), Michel Tarzan de Bailleul qui n’a pas hésité à grimper dans l’arbre à l’aide d’une échelle, faute de liane, pour récupérer l’avion. Les 2 pilotes sont indemnes !! » (ndlr: nous avons choisi de ne pas publier de photo).

Ouverture de la saison et du challenge PPDA 2022.

Sont nominés pour l’instant :

Mise à jour du 19 avril 2022:

Dans la catégorie drone, malheureusement  oubliée par la rédaction qui s’en excuse, un challenger redoutable s’est manifesté : Raphaël qui a voulu faire de l’espionnage industriel en allant poser son drone sur le toit de l’usine voisine en oubliant qu’elle était fermée depuis une dizaine d’année. A noter qu’en 2021 il s’était distingué avec un drone équipé d’hélices vertes et perdu dans l’herbe verte!

Michel qui se refuse à admettre qu’un motoplaneur puisse voler plus d’une fois (Le caractère insoutenable des photos nous interdisent toute publication).

Luc qui opère une remontada fantastique par le fait d’être capable de garder en l’air un avion pendant 4 jours avec un seul accu !

Est-il utile de préciser les moyens humains et matériels mis en oeuvre durant plusieurs jours nécessaire pour la récupération de l’appareil?

La saison débutant juste gageons que d’autres pilotes vont rejoindre ce palmarès.

Challenge PPDA (Pire Pilote De l’Année) 2022