Construction d’un Kit RV4 de chez Great-Planes par François Trouvé

mardi 13 septembre 2016
par  Webmestre
popularité : 28%

Construction d’un Kit RV4 de chez Great-Planes par François Trouvé

Ca y est, il est enfin prêt pour son premier vol ! Ce projet m’a pris beaucoup de temps, car ayant eu des changements dans ma vie professionnelle, j’ai traversé une longue période où je ne pouvais plus me consacrer à mon loisir favori.

Désormais, le voilà prêt qui trépigne d’impatience dans mon atelier pour prendre son premier vol.

Les raisons qui m’ont fait choisir ce kit est d’abord la ligne de cet avion que trouve superbe. Je voulais une petite semi-maquette à construire, à l’ancienne, avec la colle à bois, la poussière de balsa etc… Bref, avoir le plaisir de faire voler quelque chose que vous avez assemblé vous-même.

N’ayant pas un budget « à la Rothschild », je voulais un avion avec des équipements abordables et une envergure me permettant de le transporter aisément. Etant toujours adepte des moteurs méthanol, et tout spécialement des 4 temps (je sais, une espèce en voie de disparition à notre époque où l’électrique est roi), je voulais un kit à motoriser avec un moteur de la gamme 0.40 – 0.70 cu.

Je suis donc tombé sur ce kit de chez Great Planes. De plus, le prix super attractif auquel on pouvait se le procurer aux US à une époque où le taux de change était à 1,40 $ (on arrivait du simple au double par rapport au prix FR, même en comptant les frais de port) à finit de me convaincre.

Allez hop, je passe commande à la « tour des loisirs »…

Pour le motoriser, j’ai choisi un Saïto FA 72 (j’adore ces moteurs), largement suffisant pour ce modèle, mais n’oublions pas qu’à la base cet avion est un avion de sport.

Mes impressions sur ce kit sont plutôt positives dans l’ensemble. Il est facile à construire : le plan est très clair, le manuel d’instruction très bien fait avec de nombreuses photos et les pièces sont bien repérées.

Les quelques points négatifs : la qualité du CTP est limite correcte, et le pré-découpage est « à l’ancienne », c’est à dire par pressage de gabarit sur les planches. Du coup les contours des pièces ne sont pas toujours très nets une fois détachées, mais rien de bien méchant (sur ce point, les kit laser marquent un véritable progrès).

Un point que je n’avais pas anticipé en achetant mon kit aux US….toute la visserie est au pas américain…Rien de grave, mais cela m’a obligé à changé certains écrous et vis par du pas métrique. Les guignols et les chapes ne sont pas non plus d’une qualité exemplaire, mais bon, ça le fait quand même. Dans mon kit, chose étonnante, il manquait les charnières. Les carénages de roue et le capot moteur sont en ABS. Les roues et le réservoir ne sont pas inclus dans le kit.

Bref, après de nombreuses heures passées à l’atelier, le voilà enfin prêt à prendre l’air.

Au final, avec tout l’équipement et réservoir vide, j’obtient une masse de 3210 gr (Great Planes annonce 2610 à 2850 gr), ce qui me fait une charge ailaire de 78,90 gr/dm2. L’envergure est de 1388 mm.

Plus que quelques peaufinages radio avant son premier vol qui devrait intervenir dans les jours à venir…Je ne manquerais pas d’échanger avec vous sur mes impressions de vol.

Mais déjà, d’autres projets germent dans mon esprit…j’aurai, je pense, l’occasion de vous en faire part.

Cliquer sur la photo pour agrandir

Annonces

Accès salle indoor

JPEG - 28.8 ko

Réglementaire, sécurité

Le stationnement, parcs modèles et zones pilotes :

JPEG - 530.2 ko

Espace de vol :

JPEG - 209.2 ko

Accès aux pistes :

JPEG - 238.8 ko

Réglement intérieur :

JPEG - 29.1 ko